Arrivederci amore – Massimo Carlotto – OCCASION

3,50

Occasion

Plus que 1 en stock

Catégorie : Étiquette :

Description

Un ex-militant d’extrême gauche qui a trahi tous ses anciens camarades pour échapper à la prison profite de son charme pour séduire les femmes et les voler. Il découvre le goût du crime en essayant de se refaire une virginité politique qui lui permette de rentrer dans la bonne société nantie.
Reprenant la tradition du roman de formation de l’Angleterre du XVIIIe siècle l’auteur nous fait suivre le monologue intérieur d’un parfait criminel en marche vers la richesse et la respectabilité sociale.
Le séduisant protagoniste n’a qu’un seul but : laisser derrière lui un passé politique auquel il n’a jamais vraiment cru et rejoindre le monde des riches et des vainqueurs. Carlotto nous montre sans complaisance une société du nord de l’Italie très réelle et très corrompue.

Massimo Carlotto est né à Padoue en 1956 et vit à Cagliari. Militant de Lotta Continua dans les années 80, il est accusé à tort d’avoir assassiné une jeune femme ; emprisonné, il profite d’un nouveau procès pour s’enfuir au Mexique, où la police l’arrête, le torture et le renvoie en Italie. Au moment où il décide de se suicider, il est gracié. Il a constitué une importante documentation sur la pègre italienne et les milieux marginaux. Il est considéré comme l’un des représentants les plus intéressants du roman noir italien. Il est l’auteur de nombreux romans, dont deux sont déjà traduits en France : Ligne noire et Le Fugitif