La colonie pénitentiaire de Belle-Ile-en-Mer – Paroles de colons – Louis Roubaud – 1925

9,90

Description

En 1924, Louis Roubaud, journaliste au Quotidien, est chargé par sa rédaction, à la demande de l’administration pénitentiaire, de faire une enquête sur les colonies de jeunes garçons et filles afin de changer l’image déplorable que ces établissements ont dans l’opinion publique. Le journaliste se déplacera dans 5 centres en France dont la « colonie pénitentiaire agricole et maritime de Belle-Île-en-Mer ». Il aura l’occasion de rencontrer des jeunes détenus qui lui parleront de leur quotidien…
Ce qu’il va y voir, ce qu’il va y entendre, ce qu’il va constater vont le révolter et son livre devient le premier recueil de témoignages pour dénoncer l’existence de ces centres que Roubaud appelle « l’école du bagne »… dix ans avant les événements de 1934 et le poème « la chasse à l’enfant » de Jacques Prévert… Son livre « Les enfants de Caïn » parait en 1925 et soulève une vague de protestation dans tout le pays contre ces établissements.
Vous trouverez dans cet écrit les paroles de quelques colons détenus à Belle-Île dans les années 1920 évoquant leurs conditions de détention et leur « vie quotidienne »… Edifiant !

Quatrième de couverture :

Je suis le numéro N° matricule 2206 de la colonie de Belle-Île. J’y ai passé 5 ans et j’ai souffert… Nous étions six chez nous, un jour pour manger j’ai volé, j’avais 14 ans, j’ai été pris, condamné jusqu’à ma majorité. Par mon passé, je suis à même de pouvoir parler sur ces « Bagnes d’Enfants » … Anonyme