La conversation amoureuse – Alice Ferney

9,70

Disponible sur commande

Catégorie : Étiquette :

Description

La conversation amoureuse
Un homme et une femme marchent dans la rue. Elle, c’est Pauline Arnoult, qu’il a rencontrée en emmenant sa fille à l’école ; lui, c’est Gilles André, dont l’épouse a demandé le divorce. Elle est mariée, fidèle, mère d’un petit garçon et enceinte de quatre mois. Ils vont pourtant passer la soirée ensemble, pendant que leurs amis communs se réunissent et bavardent des choses de la vie. Dans le bruissement d’une conversation amoureuse qui les reflète toutes, Alice Ferney déploie l’histoire d’un homme et d’une femme livrés par la magie des mots à leur adultère séduction et au dangereux bonheur du secret qu’ils s’inventent.

Dans la guerre
En août 1914, quand Jules est appelé sous les drapeaux, Félicité se persuade comme tout le monde que l’absence sera brève. Mais longue en vérité sera l’attente pour le couple landais. Dans le récit de leur séparation et des violences qu’ils affrontent, le chien Prince tient un rôle essentiel, lui qui traverse toute la France pour retrouver son maître au front. Au fil de pages haletantes, d’où monte le vacarme d’un monde chancelant sous le sang et le désespoir, Alice Ferney évoque les nouveaux et précieux liens qui se tissent entre compagnons d’armes, entre mari et femme, entre parents et enfants, entre l’homme et l’animal. Par cette chronique de la désolation, écrite avec une grave ferveur, elle laisse sourdre en contrepoint un bouleversant chant d’amour et d’innocence.

Les autres
Théo fête ce soir ses vingt ans et rien ne devrait troubler ce moment de convivialité et de réjouissance. Rien sinon le jeu de société que son frère aîné lui offre, qui révélera à chaque participant la façon dont les autres le perçoivent, menaçant de remettre en cause l’idée qu’il se faisait de lui-même et des sentiments réciproques l’attachant à ses proches. Au fil de la partie, le jeu devient le révélateur de secrets de famille jusque-là soigneusement occultés par la honte, la déception ou la souffrance. et nul ne sortira indemne de la soirée. Evoquant les liens de la fratrie, de l’amitié ou de l’amour naissant, Les Autres est aux relations affectives ce que La Conversation amoureuse est à l’amour : un accomplissement romanesque d’une remarquable maîtrise polyphonique.