La fourrure blanche – Jardine Libaire

8,40

Plus que 2 en stock

Catégorie : Étiquette :

Description

 » Chaque page crépite sous l’intensité, la fureur, le désir et la volupté.  » Nathan Hill, auteur des Fantômes du vieux paysWyoming, 1987. Dans une chambre de motel, une jeune femme aux longues tresses afro pointe son fusil de chasse sur la poitrine d’un jeune homme aux allures de gendre idéal. Elle est fille de junky, il est fils de milliardaire. Ils se sont rencontrés un an plus tôt, de l’autre côté du pays. La passion a viré à l’obsession. Et les saisons ont défilé, aussi vite que les paysages, de New Haven à New York, dans les quatre coins d’une société que la fin des années quatre-vingt électrise. Mais de quelle flamme peuvent bien se consumer ces deux êtres que tout oppose ? Comment se retrouve-t-on en cavale dans le Midwest, le fusil braqué sur le corps de celui qu’on aime ? Acclamé par la critique, servi par une écriture qui dynamite le réel, un grand roman d’amour aussi incandescent que les premiers Bret Easton Ellis, et aussi intemporel que Roméo et Juliette.