L’invasion et l’occupation de Belle-Isle par les Anglais – Michael Taylor – OCCASION

24,00

Rupture de stock

Description

En ouvrant des archives britanniques et françaises inédites sur la guerre de sept ans, Michael Taylor nous place tout à tour du côté de l’assiégé et de l’assiégeant. 

     Il nous rappelle que l’occupation de Belle-Île d’avril 1761 à mai 1763 était un coup de couteau dans le coeur de la France.

   La conquête forçait la France à accepter la perte du Canada, une humiliation cachée dans l’alibi souvent répété que Belle-Isle était échangée contre Minorque.

   Les britanniques fêtent leur suprématie en chansons et musique. A Belle-Isle on connait une brève période de prospérité gâtée par l’imposition d’un serment de fidélité.