Mort sur le Nil – Agatha Christie

5,50

Plus que 1 en stock

Description

Un soir, Hercule Poirot dîne dans un restaurant londonien. Sa table jouxte celle d’un jeune couple apparemment très épris, Jackie de Bellefort et Simon Doyle. Quelques semaines plus tard, à l’occasion d’une croisière sur le Nil, le grand détective a la surprise de retrouver Simon Doyle marié à Linnet Ridgeway. S’apercevant que Jackie s’ingénie à croiser le chemin du jeune couple, Hercule Poirot sent la tragédie venir à grands pas et il a peur… Tout au long de ce dramatique chassé-croisé amoureux, Poirot, moins orgueilleux qu’à l’accoutumée, fait montre d’une grande psychologie pour cerner chacun des personnages et tenter de raisonner ce trio de jeunes gens qui court à sa perte. Dans cette intrigue poignante au suspense haletant, on retrouve ce style inimitable, si typiquement anglais, et ces irrésistibles pointes d’humour tout en finesse signées Agatha Christie. –Sophie Colpaert

Source : Le Livre de Poche, LGF
Une femme dédaignée est plus à craindre que toutes les Furies vomies par l’Enfer, le dramaturge Congreve l’a dit et le détective Hercule Poirot en est persuadé. Quelle vengeance la brune et jolie Jackie de Bellefort va-t-elle donc exercer contre Linnet Ridgeway, riche héritière américaine qui lui a soufflé son beau fiancé, l’Anglais Simon Doyle ?
Diabolique, cette idée de partir en croisière sur le Nil dans le même bateau pour jouer au remords vivant qui gâchera leur voyage de noces – diabolique et assez anodine. Seulement, s’en contentera-t-elle? Poirot en doute, Poirot est inquiet… et Poiret a raison : Linnet est découverte dans sa cabine, tuée d’une balle en pleine tète. Par qui ? A première vue, pas par Jackie, gardée par une infirmière après une scène de jalousie où elle a blessé au genou Simon qui se trouve ainsi – et aussi – hors de cause. Apparemment, Poirot et son ami le colonel Race doivent chercher ailleurs.
Et suspects sont la romancière rendue alcoolique par l’insuccès, la riche kleptomane, le mondain amateur de vol de bijoux, le notaire spéculateur ou l’archéologue Richetti.
A vrai dire, aucun ne « colle » aussi bien que Jackie et sans ce coup de feu tiré sur Simon… Y a-t-il eu un coup, deux ou trois ? Les trois coups d’une mise en scène qui fait de Mort sir le Nil une des meilleures énigmes d’Agatha Christie.