Un récit photographique : la fleur de l’âge – Émile Savitry

32,00

Plus que 2 en stock

Description

Les malédictions au cinéma sont heureusement rares. et célèbres (L’Enfer de Clouzot, Don Quichotte d’Orson Welles). On sait peut-être moins que Marcel Carné et Jacques Prévert rencontrèrent leur film maudit également : La fleur de l’âge. Malgré la présence de Reggiani, d’Arletty, de Paul Meurisse, d’Anouk Aimée, le climat, l’étalement du projet 1937 à 1947 – une guerre mondiale entre ces deux dates – des accidents – dont la mort d’un chien, trop de phénomènes allaient se conjuguer contre ce film, avec comme aboutissement et point d’orgue la perte des bobines, ne laissant plus aucune trace de ce tournage ! Jusqu’à ce que l’on retrouve le travail d’une personnalité étonnante : Émile Savitry (il fut tout d’abord peintre – encouragé par Aragon, assistant de Brassaï, puis photographe) officia sur ce film comme photographe de tournage, avec le talent rare d’un photographe humaniste magnifié par le réalisme poétique. C’est donc à la fois à la redécouverte de l’histoire d’un film maudit, inachevé et à la découverte de l’oeuvre d’un photographe que vous convie cet ouvrage.